Articles

Affichage des articles du février, 2018

Les délices de Tokyo

Image
Auteur: Durian Sukegawa Edition: le livre de poche Genre: contemporain année de publication: 2017 nombre de page: 211


Synopsis
Pour payer ses dettes, Sentarô vend des gâteaux. Il accepte d'embaucher Tokue experte dans la fabrication de an, galette à base de haricots rouges. Mais la rumeur selon laquelle la vieille femme aurait eu la lèpre étant jeune, met la boutique en péril. Sentarô devra agir pour sauver son commerce.
Mon avis
J’ai acheté ce livre après avoir entendu des critiques très positives et je ne fus pas déçue.
Ce roman est court et se laisse lire à très grande vitesse pour une donner un grand bol d’air frais et de douceur.
Les personnages principaux sont tous très attachants. Nous y rencontrons Sentaro, le vendeur de dorayakis, Tokue, une vieille dame qui réalise une excellente pâte de haricots rouges et Wakane, une cliente du magasin. Ces trois personnages sont très différents car ils ont grandi dans des époques différentes et des milieux différents. Malgré cela, une belle amit…

La geste des exilés, tome 1: Pacte obscur

Image
Auteur: Bettina Nordet Edition: Edition le chat noir Genre: Urban fantasy – bit-lit année de publication: 2014 nombre de page: 417


Synopsis
Je suis flic, et à part une petite bizarrerie et un sérieux manque de sex-appeal dont je me passerais bien, ma vie est plutôt sympa. Mais un soir tout vole en éclat. Traquée par des types bizarres, je me retrouve baby-sittée par mon nouveau boss, un type beau à tomber aux instincts meurtriers peu rassurants, qui semble éprouver à mon égard une allergie aussi violente qu'inexplicable. Alors, telle Alice, je plonge dans le terrier du lapin blanc ; sauf que, dans mon cas, la curiosité n'y est pour rien : mon imbuvable garde du corps m'y a poussée. Bien décidée à retrouver ma vie et les miens, je rue dans les brancards, mais les échos d'une prophétie plus vieille que le monde pourraient bien finir par me rattraper et m'en empêcher. Je vais tout faire pour me sortir de ce guêpier, même si, je dois bien l'admettre, il y a quelques comp…