Une aventure d'Alexia Tarabotti, le protectorat de l'ombrelle, tome 4 : sans coeur



Auteur : Gail Carriger
Edition: Le livre de poche
Genre : Science-fiction, bit-lit
année de publication : 2014
nombre de page : 445

Synopsis

Lady Maccon a à nuveau des problèmes. Sauf que cette fois elle n'y est vraiment our rien. Un fantôme fou menace la reine! Alexia est sur l'affaire et suit une piste qui la conduit droit dans le passé de son époux. Mais le coupe est pleine quand sa soeur rejoint le mouvement des suffragettes- choquant!, avec la dernière invention mécanique de Madame Lefoux et une invasion de porcs-épics zombies... Avec tout cà, Alexia a à peine ke temps de se souvenir qu'elle est enceinte de huit mois! Alexia découvrira-t-elle qui tente d'assassiner la reine Victoria avant qu'il soit trop tard? Les vampires sont-ils encore coupables, ou est-ce qu'un traitre se cache parmi eux? Et qui ou quoi, exactement, a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama?

Mon avis

Dans ce 4ème opus, on est à nouveau dans une Angleterre victorienne qui se mélange avec merveille aux technologies et créatures surnaturelles.

On est captivé par cette nouvelle aventure où l'on retrouve les ingrédients d'une intrigue réussie: mystère, vengeance, conspiration et bien sûr ... du thé!

On retrouve Alexia plus enceinte que jamais. Proche de son terme, elle reste égale à elle-même et ne sait pas rester tranquille comme tout le monde le lui recommande.
En effet, un spectre va révéler à Alexia qu'un complot visant à assassiner la reine est en cours de réalisation. Suite à cette révélation, Alexia ne pourra pas s'empêcher d'enquêter et de se dandiner dans tout Londres pour connaitre le fin mot de cette histoire.
Tout ceci l'amènera dans des situations difficiles qui l’amèneront à la découverte de secrets des personnes de son entourage et notamment de Lyall.

A côté de cela, Alexia doit également gérer entre autre la menace qui pèse contre son "désagrément embryonnaire", l'arrivée de sa sœur chez elle et une attaque de porcs-épics zombies.
Et pour ne rien gâcher, la pleine lune va pointer le bout de son nez et causer son lot d'influences. 

Tous les personnages des précédents opus sont présents et restent fidèle à eux-même. Ils restent drôle, agréable et ont toujours des dialogues aussi piquants que dans les autres tomes.
Je les aime toujours autant et j'apprécie beaucoup le fait d'en apprendre plus sur eux et sur leur passé. On va notamment découvrir de nouveaux aspects de la personnalité de Lyall, le bêta de la meute Wolsey, sur félicité, la sœur d'Alexia et sur son père.
On va  également suivre un peu Biffy en tant que jeune louveteau. E t autant dire qu'il passe une très mauvaise période car il a du mal à accepter sa nouvelle nature. 

Quant à Alexia et Conall, ils sont plus unis que jamais. Cela fait du bien de les suivre ensemble dans cette nouvelle aventure et on y découvre un nouvel aspect de Conall. On le découvre plus sensible, tendre, patient et pris au doutes... Bref, il nous montre le grand cour qu'il cache derrière sa carapace d'homme bourru.

L'auteur nous fait passer un excellent moment de lecture avec cette histoire passionnante et pleine de rebondissements. L'intrigue est bien amenée et bien rythmée avec tous ces personnages hauts en couleur.

Ce quatrième tome est aussi bon que les précédents et me donne très envie de connaitre la suite et fin de leurs aventures.

chronique du tome 2 est ici
chronique du tome 3 est ici


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Challenge Au fil des saisons et des pages

SAGA'SWAP

Les délices de Tokyo